Un vieux prêtre prend son bain, il appelle Soeur Nathalie, la petite nouvelle, pour l’aider. Après le bain, la Mère Supérieure va demander à la nonne :
– Tout s’est bien passé ?
– Oh, ma Mère ! J’ai été sauvée !
– Sauvée ? Par quel miracle ?
– Et bien, lorsque le Père Joseph était dans le bain, il m’a demandé de le laver et il a guidé ma main entre ses jambes en disant “C’est là que le Seigneur garde la clé du paradis”.
Enervée, la Mère répond :