le fait de se renfermer sur soi-même, de taire des choses qu’on aurait souhaité exprimer.

L’hernie ombilicale émanerait d’un manquement à affronter les difficultés de la vie, de la recherche systématique de la facilité face à une réalité qui ne le permet que rarement.

Se sous-estimer n’est pas sans conséquence physique. En effet, l’hernie discale, par exemple, découlerait d’un manque de confiance dans ses capacités.

L’hernie hiatale, elle, serait provoquée par la volonté excessive de contrôle absolu sur les événements ;

les maladies de l’épiderme peuvent être liées à un ensemble de troubles émotionnels, qui viennent nous perturber. Négativité systématique, sentiment d’insécurité, manque de communication…. la liste est longue !
L’eczéma, par exemple, peut dévoiler des angoisses de toutes sortes, profondément dissimulées et non extériorisées.

Autre maladie continuez la suite dans la page 6