Les jours passaient lentement aux soins intensifs néonataux. Elle a lentement pris du poids, mais j’avais l’impression qu’il s’était écoulé une éternité avant qu’elle atteigne 453 grammes. Il a fallu attendre 3 semaines avant que nous puissions la tenir pour la première fois. Je dois vous le dire, c’était le sentiment le plus merveilleux au monde quand nous l’avons finalement fait. Durant notre séjour, nous savions que de nombreux obstacles nous attendaient. Mais d’une certaine façon, ce qu’on nous avait prédit comme étant des montagnes russes a fini par être une longue montée difficile. Nous nous attendions à une hémorragie au cerveau ou qu’elle aurait eu besoin d’une opération aux intestins, mais cela ne s’est jamais arrivé. Les docteurs nous ont dit qu’ils n’avaient jamais entendu parler d’un bébé né si petit qui n’avait aucune complication à part le fait de devoir grandir. Notre docteur l’a appelée une superstar.